truite-48-cm-lisle-10-03  TRUITE FARIO

Truite fario (ou commune) (Salmo trutta)

Famille : Salmonidés.

Aspect : corps allongé, légèrement aplati latéralement. La tête forte se termine par une bouche largement fendue. Les maxillaires, la langue et les os de la bouche portent des dents dirigées vers l’arrière. L’extrémité de la caudale est généralement droite.

Couleur : dos brun-jaunâtre s’éclaircissant sur les flancs marqués de points bruns et rouges (ces derniers sont parfois absents ou cerclés de blanc). Le ventre est blanc ou jaune. Les coloris varient fortement selon les régions.

Taille : si les truites des ruisseaux de montagne atteignent tout juste 18 à 20 cm (80 g à 100 g), en plaine, dans les rivières larges et riches en végétation, elles peuvent atteindre plusieurs kilos.

Mode de vie : la truite de rivière se cantonne dans les eaux froides et courantes de la partie supérieure des rivières. Solitaire, elle vit dans sa cache, partout où le courant est amorti : proximité d’un herbier, amont ou aval d’un bloc de pierres, sous une berge creuse… Carnassière, elle consomme des invertébrés (crustacés, mollusques, larves d’insectes) ainsi que les petits poissons (chabot, loche, vairon) qui l’accompagnent. Entre novembre et janvier, au terme de migrations parfois importantes, les adultes rejoignent leurs sites de ponte (parties peu profondes, à fond de graviers et à courant rapide). La femelle y creuse une cuvette allongée dans laquelle elle émettra ses ovules. Après la fécondation, la mère recouvre sa ponte de graviers.