La politique de repeuplement

Cette mission de la Fédération est basée sur l’observation que certaines espèces piscicoles de notre département connaissent de très sérieuses difficultés à assurer par elles-mêmes l’avenir de leur espèce et, cela pour plusieurs raisons :

  • Pollutions diverses
  • Destruction des zones de reproduction et / ou de grossissement des juvéniles.

C’est pour cela, en plus des actions directes sur ces causes (lutte contre les pollutions, restaurations des milieux), que la Fédération de Dordogne travaille en soutenant les effectifs de ces espèces en difficulté.

Cette volonté s’applique sur 3 espèces en particulier :

et cela par les deux sites fédéraux que sont la salmoniculture de MOULEYDIER et la pisciculture de VALOJOULX.